Faire la fête au château

publié le

Au beau milieu du Loiret, au détour du canal de Briare, dans le Gâtinais, on tombe tout d’un coup sur un ovni :  un château noir et blanc, comme sorti d’une bande dessinée.

On pense au château de Moulinsard, mais en version science-fiction. Dominant une énorme pelouse brûlée par le soleil, le bâtiment s’impose, en noir. Encadrée de tourelles carrées d’où se détachent les fenêtres et les pierres d’angles peintes en blanc, la façade affiche sur toute sa surface, un message calligraphié blanc sur fond noir : L’Atlas. On a reconnu la patte de l’artiste, graffeur parisien élégant et internationalement connu. C’est du graffiti en 3D. Et c’est très fort. Ici, au milieu de la campagne française traditionnellement agricole, ça détonne et ça surprend. L’effet est d’autant plus réussi.

C’est qu’on lui fait sa fête à ce château. Découvert par Urban Art Paris et All Mecen en 2017, ce château du 19ème passé de mains de vicomtes à celles de républicains espagnols puis à celles de franquistes pour y abriter un collège-internat hispanique, et plus ou moins abandonné depuis une trentaine d’années, a trouvé une nouvelle vocation : révéler le patrimoine architectural à travers des cultures urbaines. Alors depuis 3 ans on lui refait la façade, à coup de couleurs, de bombes Montana ou autres ; chaque année, un autre graffeur le ripolinise. Et c’est la pièce centrale d’un festival dédié au Urban Art, le LabelValette Festival.

Un festival qui « a pour ambition de devenir un musée de cultures urbaines à ciel ouvert. Des façades graffées, au son hip hop et conférences sur le street-art, ce festival retrace le monde de la Street Culture ».

Pour sa troisième édition, le festival s’est donné comme thème “Demain, c’est loin”. « Une manière d’engager une réflexion sur les enjeux qui animent nos sociétés, à travers le prisme de l’art urbain. La promesse d’œuvres engagées et un fil rouge qui laisse la place à l’énergie créative. »

Sur les 40 hectares du domaine, des œuvres à découvrir sur les façades du château, des dortoirs et de la chapelle, des ateliers street art, des conférences et une programmation musicale impressionnante.. De quoi faire une belle fête au château de Pressigny les Pins !

Camping et restauration sur place, masque obligatoire

Vendredi 28 et samedi 29 août 2020.

labelvalettefest.com

blue chouettes shoes

What you want is what you get! http://emmasworld.net/wp-content/uploads/2020/05/asportuguesas-shoes.mp4 Deux mois au moins sans faire d’achats et les journées de plus en plus chaudes. Comme je

film festivals

Le printemps c’est le moment de l’année où fleurissent les festivals de films. On le sait bien que c’est dur pour tous les organisateurs, les

Noir Méditerranée

Rien à voir avec le confinement et l’état de flottement général du moment, sauf peut-être le choix du noir et blanc, qui reflète un peu

masques – ne pas se voiler la face

Quand on a commencé à parler de masques pour se protéger, ou plus exactement pour protéger les autres du virus corona, je n’ai pas pu

Principe de précaution

La série « Principe de précaution » de la photographe d’origine hongroise Susanne Nagy coïncide avec notre situation sous l’influence du coronavirus…A voir ici. Pourtant cette série

corona -méduses

Encore un symptôme étrange et non identifié de ce coronavirus? Ou bien un des effets secondaires du confinement? Des suggestions alternatives à la distanciation sociale?