Bandcamp, vous connaissez?

publié le

Bandcamp est une plateforme de commercialisation d’artistes et  labels indépendants (dont !K7 Record, Berlin). Un des rares sites d’achat et téléchargement de musiques qui payent les artistes comme il se doit.

Catégorie Drum & Bass, Dance, Berlin
C’est exactement ce qu’il faut pour être motivé devant son ordi. Ou pour danser bien sûr!

Plus de musique de Berlin

www.k7records.bandcamp.com/

La philosophie de Bandcamp est que la musique constitue un élément indispensable de la culture et que, pour que la culture s’épanouisse, les artistes doivent être compensés de façon juste et transparente pour leur travail.

Quand vous choisissez de payer un artiste sur Bandcamp, votre argent se rend à lui rapidement, et d’une façon qui est facile à expliquer et à comprendre. Les activités de cette entreprise, qui a été fondée en 2008 et fait des profits depuis 2012, reposent sur le principe du prélèvement d’une part des revenus des ventes. Cette part est de 15 % pour les articles numériques et de 10 % pour les biens physiques. Les frais de traitement des paiements sont distincts et varient selon l’importance de la transaction, mais représentent environ de 4 à 7 % supplémentaires pour un achat moyen. Le reste des revenus des ventes, soit environ 80 à 85 %, revient directement aux artistes, que nous payons quotidiennement.

Plutôt bien non ?

En tous cas faire un tour dans leur site c’est un peu comme se balader dans un magasin de disques. Vous y trouverez certainement quelque chose !
Et si vous vous abonnez à la newsletter vous recevrez régulièrement des nouveaux sons que vous pourrez écouter en intégralité.

bandcamp.com

film festivals

Le printemps c’est le moment de l’année où fleurissent les festivals de films. On le sait bien que c’est dur pour tous les organisateurs, les

Noir Méditerranée

Rien à voir avec le confinement et l’état de flottement général du moment, sauf peut-être le choix du noir et blanc, qui reflète un peu

masques – ne pas se voiler la face

Quand on a commencé à parler de masques pour se protéger, ou plus exactement pour protéger les autres du virus corona, je n’ai pas pu

Principe de précaution

La série « Principe de précaution » de la photographe d’origine hongroise Susanne Nagy coïncide avec notre situation sous l’influence du coronavirus…A voir ici. Pourtant cette série

corona -méduses

Encore un symptôme étrange et non identifié de ce coronavirus? Ou bien un des effets secondaires du confinement? Des suggestions alternatives à la distanciation sociale?

Promenons-nous dans les bois

… d’Allemagne. Comme je suis confinée à Heidelberg, dans le land de Baden-Würtemberg en Allemagne, j’ai la chance de pouvoir me promener dans les forêts